Projets


Pourquoi l’infertilité devient un problème de santé publique

Comment l’infertilité est-elle un problème de santé publique ?

L’infertilité est un véritable problème de santé publique. L’une des raisons qui justifie cette assertion est que certaines personnes sont sujettes au problème de non-reproduction et ne bénéficient souvent pas d’une aide étatique ou d’une assistance médicale optimale.

Toutefois, les causes les plus courantes de l’infertilité chez les femmes sont entre autres les infections et les maladies sexuellement transmissibles ; chez l’homme ce problème peut être dû à l’insuffisance de spermatozoïdes et leur incapacité à se mobiliser pour la fécondation. Face à tous ces problèmes, l’état ou le ministère de la santé publique met en place des dispositifs efficaces pour promouvoir la santé de l’appareil reproductif féminin et masculin.

Il s’agit par exemple de la fécondation in vitro qui est pratique qu’on observe le plus souvent dans les pays scandinaves. Cette opération vise à injecter l’intracytoplasmique de spermatozoïdes dans l’ovule ou l’appareil de reproduction féminin. En effet, on insémine un ovule en y introduisant un spermatozoïde sous contrôle microscopique. L’état a mis en place cette pratique en vue de limiter les problèmes d’infertilité et de stérilité d’origine masculine.

Il est clair que l’état a mis en place de nombreuses techniques pour la procréation médicalement assisté. Par insémination artificielle, fécondation in vitro ou micro injection, les femmes peuvent désormais faire un bébé, qui après l’accouchement sera particulièrement assisté ou suivi par un médécin.